Scanner TDM

trait Scanner (TDM)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Qu’est-ce que le scanner ?

Le scanner ou examen tomodensitométrique (TDM) utilise un équipement à rayons X spécial pour obtenir des images en coupes des tissus du corps et des organes.

Comment se préparer avant un scanner ?

Vous devez porter des vêtements confortables et amples pour votre examen.
Les objets en métal peuvent affecter l’image, il faut donc éviter les vêtements qui ont des fermetures-éclair et des boutons pression.
On vous demandera d’enlever pinces à cheveux, bijoux, lunettes, appareils auditifs et votre dentier.
Il peut être également nécessaire d’être à jeûn pour l’examen.
Les femmes doivent toujours informer leur médecin ou le manipulateur s’il est possible qu’elles soient enceintes.

À quoi ressemble un scanner ?

Le scanner est un appareillage en forme d’arceau. Le patient est étendu sur une table qui glisse à travers cet arceau.
À l’intérieur, un tube à rayons X sur support rotatif se déplace autour du corps du patient pour produire les images.
Le manipulateur pourra vous voir et vous parler, mais vous serez seul dans la salle d’examen.

 

Comment se déroule un examen TDM ?

Le manipulateur commence par placer le patient sur la table, qui doit être installé confortablement et rester immobile pendant tout l’examen.
Vous serez seul durant l’examen. Cependant, le manipulateur peut vous voir, vous entendre et vous parler tout le temps.
Pour les enfants, un parent pourra rester dans la salle pour rassurer l’enfant, mais il devra porter un tablier de plomb pour se protéger de l’irradiation.
Le scanner ne cause aucune douleur, et le temps pendant lequel le patient doit demeurer immobile est réduit.
L’examen prend en général entre cinq et trente minutes.
La table se déplace dans le scanner au cours de l’examen.
L’examen peut nécessiter un produit de contraste pour améliorer la visibilité de certains organes.
Le produit de contraste peut être avalé, injecté par voie intraveineuse ou administré par lavement.
Avant d’administrer le produit de contraste, le radiologue ou le manipulateur demandera au patient s’il a des allergies, particulièrement aux médicaments ou à l’iode, et s’il est diabétique, asthmatique, insuffisant cardiaque, insuffisant rénal ou a des problèmes de glande thyroïde.
Certaines personnes ont une sensation de chaleur et parfois un goût métallique au fond de la bouche. Ces sensations disparaissent normalement après une minute ou deux. Certains éprouvent une démangeaison. Si cela persiste ou si vous avez de l’urticaire, des médicaments règlent rapidement le problème. Dans des cas très rares, un patient peut avoir de la difficulté à respirer ou avoir la gorge ou une autre partie du corps enflée. Cela peut indiquer une réaction plus grave, qui doit être traitée rapidement; il faut donc en avertir le manipulateur immédiatement. Heureusement, avec les nouveaux produits de contraste ces réactions sont très rares.
Après l’examen, on pourra demander au patient d’attendre que les images soient examinées au cas où d’autres images seraient nécessaires.

Quels sont les avantages, risques et limites du scanner ?

Avantages

  • Contrairement à d’autres méthodes d’imagerie, le scanner offre une exploration détaillée des organes, comme les poumons, les os, les tissus mous et les vaisseaux sanguins.
  • Le scanner est indolore et non invasif.
  • Les examens par scanner sont simples et rapides, et sont couramment utilisés pour les urgences.
  • Le scanner peut guider les biopsies à l’aiguille et autres procédures peu invasives.

Risques

  • Le scanner implique une exposition aux rayons X. La dose efficace de radiation pour cette procédure est d’environ 10 mSv, ce qui correspond à ce qu’une personne reçoit en moyenne par le rayonnement naturel en trois ans.
  • Les femmes doivent toujours informer leur médecin ou leur manipulateur si elles croient être enceintes.
  • Le risque de réaction allergique grave à un agent de contraste contenant de l’iode existe, mais est très faible.